Background Amaterasu O'mi'Kami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Background Amaterasu O'mi'Kami

Message par Amaterasu le Ven 5 Fév - 11:06

Qui suis-je, Où suis-je. Telle sont les première question que me vienne a l’esprit en entendent le bruit de bruit des vagues et l'eau venant me lecher ma peau. L'eau omniprésente ne cessai de me rappeler a quelle point ma gorge était sèche. Puis j'ouvris mes yeux. Mon œil droit qui d'habitude était inerte me montrai des flux étrange comme une sorte de vent émanant de chaque créature vivante ou objet inerte. La faim et la soif l'emporta cependant sur la surprise de cette découverte. Essayent de ramper pour me sortir de l'eau, je sentis mes force m’abandonner a nouveau et ce fut le noir total.

Une odeur exquise flotté dans l'air un mélange de parfum qui me fit me sentir en sécurité. Cependant, bien que je sens cette délicieuse odeur, il m'est impossible de bouger. Le noir complet a nouveau.

Mon esprits commence a émerger, des discutions tous autours de moi. que ce passe t'il? Avec effort j'ouvris mes yeux, et je pris la parole.

- Ou...Ou suis-je? Qui êtes vous?

Une Mikoq'te au cheveux de feu pris la parole.

-Tu es chez les Pampas. Nous t'avons retrouver sur la plage inconsistante.
- Les les quoi? Les pampas? C'est quoi les pampas?
- Nous somme une compagnie libre, Voici Kirito. En me montrant un Mikoq't au cheveux noir
Quand a moi je m’appelle Asuna. Et toi quelle est ton nom?
- Je.. je suis qui?
Un flash me reviens brusquement.
Je suis Amaterasu O'mi'Kami....Mais je n’arrive pas a me rappeler ce qui c'est passer avant aujourd'hui...Je n'ai..

Je me mis a paniquer en m’écriant.

Je n'ai plus de souvenir !!!




(Note du journal de Amaterasu chapitre 0, Une nouvelle naissance)



Voila j'espére que vous en savez un peu plus sur moi ^^ I love you


Dernière édition par Amaterasu le Mar 9 Fév - 17:27, édité 1 fois

Amaterasu

Messages : 15
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Amaterasu O'mi'Kami

Message par Amaterasu le Mar 9 Fév - 12:21

Les Pampas sont très hospitaliers avec moi, j’avoue que je ne comprends pas très bien pourquoi. Je ne leur suis d’aucune aide et j’ai l’impression d’être un poids pour eux. Je suis clouée au lit et Asuna m’apporte toujours mes repas. Ils me disent que c’est pour que je me rétablisse. Je ne me sens pas si faible pourtant… Les jours passent et je me sens tellement inutile… En face de moi se trouvent mes vêtements déchirés à certains endroits et troués. Je me demande qui m’a changée. La porte s’ouvrit à la volée.
- Bonjour ! C’est toi la nouvelle ? Il parait que t’a essayé de traverser l’océan à la nage.
- Hein !? De quoi parles-tu ? Et tu es qui ? Répondis-je.
- Je suis l’incarnation des ténèbres, je suis Arc Angel !
- Pour une incarnation des ténèbres tu n’as pas le nom qui va avec. Et non je n’essayais pas de nager ! Je ne sais même pas ce que je faisais là…
- Bah en tous cas ravie de faire ta connaissance heu...
- Amaterasu.
- Trop long… Dorénavant se sera juste Ama !
- Hey ! Mais qui t’as permis de…
- à plus tard Ama
Arc Angel quitta la pièce tandis que je retournais à ma solitude. Le temps passe si lentement, et j’ai envie de sortir d’ici. Je mis mes pieds à terre et tenta de me lever. Mes jambes ne supportaient plus mon poids, elles tremblaient et je me retrouvais à terre. Je pris appuis sur le meuble à côté de moi et me força à me lever. J’utilise le mur et en le longeant, j’arrive jusqu'à la porte. Je pris un bâton en bois et m’en servis pour prendre appui et retourner dehors.
Le ciel bleu était magnifique, aucun nuage à l’horizon, et l’odeur de la mer me remplissait les poumons. Les auras d’éther mélangées a la vue rendaient ce paysage tellement merveilleux. En regardant la plage, je sentis comme un appel. En m’approchant de l'étendue bleue, je remarque un flux d’éther anormal venant de sous le sable. Après avoir creusé, je trouvais un cristal d’âme blanc en forme d’ovale avec un bâton gravé en plein milieux. En le touchant, je sentis comme si je retrouvais une partie de moi. Le savoir, enfin il me revenait, mes sorts me revenaient en mémoire. Curieuse, je me suis mise à les utiliser sur moi-même. Mes jambes ont tout d’un coup arrêtés de trembler et mes muscles arrivaient à me supporter de nouveau. J’esquissai un sourire, et entrepris de me balader le long de la plage pour profiter de mon rétablissement puis je rentrai.
Dans la maison, je vis Asuna et Kirito en panique :
- Où est-t-elle passée ? On m’a pourtant assuré qu’elle ne pouvait pas bouger
- Vous cherchez quelqu’un ? Demandais – je
Asuna et Kirito se retournèrent
- Oui, on te cherchait, toi, qu’est-ce que tu fais là ? Tu ne devrais pas te lever tu es encore en convalescence ! dit Asuna
- Tu devrais l’écouter elle est un peu…autoritaire. Me souffla Kirito
- Je suis juste sorti et j’ai trouvé ça c’est comme si il m’appelait…
Je montre le cristal d’âme. Kirito reprit :
- Un cristal d’âme ? Tu es donc une aventurière et une mage blanche en plus. Où en es-tu dans ton apprentissage ? Montres-moi ce que tu sais faire
Kirito me donna une Thyrse
- Il était à coté de toi quand on t’a trouvée.
- Merci. Répondis-je en refermant mes doigts sur le bâton.
Je sentis le bâton résonner en moi, alors d’un simple moulinet, je créais une onde de soin pénétrant dans le corps de toutes les personnes aux alentours. Kirito fit signe à Asuna de venir et discutèrent à voix basse dans leur coin. Puis quelques minutes plus tard
- Ça te dirait de nous rejoindre ? Officiellement je parle, que l'on valide ton entrée dans la compagnie Libre.
- J’en serai très heureuse
C’est rayonnante que je me retrouvais dans ce que j’appellerai plus tard ma famille Pampa

(Livre 1, chapitre 1 : le Recrutement)


Dernière édition par Amaterasu le Mar 9 Fév - 17:27, édité 2 fois

Amaterasu

Messages : 15
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Amaterasu O'mi'Kami

Message par Pampa Señor le Mar 9 Fév - 13:45

ohoh la naration ! +1 pour l'intervention d'Arc et le "Tu devrais l’écouté elle est un peu…autoritaire" ahah ! c'est tellement nous xD
avatar
Pampa Señor
Admin

Messages : 10
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 32
Localisation : 22ème Pallier

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/Squall0802

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Amaterasu O'mi'Kami

Message par Amaterasu le Mar 9 Fév - 20:23

Me voila membre de la compagnie depuis quelques semaines maintenant, j’ai du mal à me faire une place mais la gentillesse des membres est si touchante à voir que cela me donne envie de persévérer. Suite à une mission, j’ai décidé d’aller me reposer un peu à Limsa. La nuit commençait a tomber et je me mis à observer les étoiles. Elles sont si belles, brillant de tous leurs feux offrant l’espoir aux personnes qui posent leurs yeux dessus. Due à ma vision de l’éther, des nuages translucides violets prolongeait le rayonnement des étoiles donnant à certains endroits de la voûte céleste des couleurs des plus originales. Sans m’en apercevoir je m’étais allongée de tous mon long sur un banc.

- Vous allez attraper froid à rester allongée comme sa
- Hum ?

Je regardai en direction de la voix. Je dois vous avouer que c’est toujours lorsqu’on s’y attend le moins que les plus belles surprises apparaissent. Non loin de moi se tenait une Mikoq’te aux cheveux roses entrelacé de mèches blanches. Ses yeux roses diamant, démontraient clairement qu’elle faisait partie de la tribue du soleil. La lune lui éclaira à moitié le visage mais je me sentais comme prisonnière d’une douce étreinte. Mes oreilles se sont redressées instinctivement, mes joues se sont mises à rougir, mon cœur s'est emballer et, je sentais qu’elle absorbait toute mon attention je n’arrivais pas à me détacher d’elle. Je n’arrivai même plus à aligner deux mots, elle prit la parole :

- Vous pouvez m’aider ? En fait je cherche une bonne amie à moi, elle devait me rejoindre mais je crois que je me suis perdue.
Rassemblant mon courage pour ne pas paraître trop idiote je rétorquai :

- Sa dépend qui est votre amie.
- C’est une Mikoq’te aux cheveux roux
- Hum ? désolée y en a trop je ne pense pas que je puisse vous aider.
- Merci quand même… mais vous pouvez peut être me rendre un autre service.
- Lequel ?
En faite… J’aurai besoin de quelques vêtements…

La Mikoq’te s’approcha un peu plus et la lune se reflétait sur sa peau blanche ou juste une bretelle de lingerie était posé sur son épaule. Je dû me forcer à regarder son visage et a ne pas baisser les yeux. Piochant dans ma bourse en cuir, je sortis une bonne quantité de gils afin de les lui donner.

- Merci Beaucoup mademoiselle... ?
- Amaterasu ou Ama pour les amis
- Merci Beaucoup Amaterasu, j’espère que l’on se reverra

Elle me fit un sourire radieux avant de retourner dans l’ombre et que je ne la perde de vue. Je levai les yeux et contemplais les étoiles à nouveau en me remémorant sans cesse cette rencontre bénite par les étoiles.

Sur la fin de la nuit je me dirigeai vers la maison de guilde. Il y avait un petit attroupement devant et la voix d’Asuna retentissait :
Je vous présente une nouvelle membre des Pampa
- Enchantée, je m’appelle Queelaan' Isalith'

Cette voix je l’ai entendue il y a pas longtemps, sa ne peut quand même pas…Alors que le petit groupe autour d’elle finissait de lui souhaiter la bienvenue je l’aperçue a nouveau. Cette amie qu'elle cherchait était donc bien Asuna ? Elle portait une robe printanière bleue et blanche qui faisait ressortir ses cheveux détachés tombant sur ses épaules. Au moment où ses yeux effleurèrent mon regard, je me sentais a nouveau dans cette sorte de transe indescriptible. Comme si j’étais capable de tout réussir. Elle accourut vers moi et je ne pu empêcher mes joues de devenir rouges.

- Merci beaucoup pour le coup de main hier soir Ama.

Elle me regarda avec insistance et murmura pour n’être entendue que de moi :

- Hier je n’avais pas pris le temps de regarder a quelle point tu es magnifique
- Heu.. c’est gentil

Je fuyais du regard je cherchais un endroit où me cacher je sentais que mon visage commençais à rougir et que je finirais par me trahir tôt ou tard. Mais je n’avais aucun moyen de fuite, je baissais juste les yeux au sol en ronronnant discrètement, avant de me fondre a nouveau dans le groupe. Je partis dans ma chambre prendre un bain pour éviter de penser à ce que je venais de vivre. Alors que la fête pour la nouvelle battait son plein, quelqu’un rentra dans ma chambre.
- La voix d’Asuna s’éleva dans le noir :
- Ama ?
- Asuna ?
- Tu es où ?
- Dans mon bain pourquoi ?
- Je peux venir je dois te parler.
- Nan je suis bien seule dans mon bain puis tu peu me parler d’ici non.

Asuna soupira.

- Tu te comporte bizarrement aujourd’hui. Bref, je voudrais que tu veilles sur Queelaan'. Elle est nouvelle et je pense que tu feras une bonne tutrice pour elle.
- Hors de question !
- Pourquoi ça Ama ?
- Parce que !
- Ce n’est pas une réponse

Asuna approcha et me regarda dans mon bain, j’avais les genoux devant le visage et la tête dans l’eau jusqu’au nez

- Faudra t’en contenter !
- Ama… je veux une réponse je perds patience. Qu’est-ce qui te dérange avec Queelaan' ?
- Rien justement…
- Justement ?
- Humf

J’essaye de faire ma boudeuse mais rien a faire Asuna veux vraiment les réponses à tout… D’un petit sourire Asuna repris :

- Dit moi Ama tu ne serais pas amoureuse par hasard ?
- De qui moi ? ridicule…

Asuna avait sa réponse, elle a très bien compris ce qui çe passait. Je n’arrivais même pas a mentir, je suis si transparente que ça ? Mes mains tremblaient et je serrais mes poings. J’entendis la porte s’ouvrir à nouveau et la voix de Queelaan' s’éleva à son tour

- Asuna ?
- Je suis là Queelaan'.
- Dis, tu as trouvé Ama ? Je la cherche mais je ne la trouve pas. On m’a dit que c’était sa chambre.
- Elle n’est pas dans sa chambre pourquoi ?

Je me fis encore plus petite dans mon bain

- En faite Asu… il semblerait que je sois attirée par elle. Je sais pas comment ni pourquoi mais quand je l’ai croisée hier j’ai sentis quelque chose, mon cœur s’est mis a battre très vite quand je la regardais plongée dans les étoiles.
- Tu l’as observée longtemps ?
- Environ deux heures avant de lui parler…
- Et que ressens-tu pour elle ?
- Je suis amoureuse d’elle… Je crois..

Je me levais d’un coup de mon bain et sans prendre le temps de m’habiller je me dirigeais vers Queelaan' et déposais mes lèvres sur les siennes pour l’embrasser. Quelques secondes plus tard Queelaan' me rendais mon baiser sous le regard choqué d’Asuna. Apres quelques minutes à se regarder dans le noir on fit promette à Asuna de ne rien dire sur nous deux et j’acceptais de devenir sa tutrice.

(Livre 1, chapitres 2 et 3 : La rencontre bénie des étoiles, et sa réciproque)


Dernière édition par Amaterasu le Lun 15 Fév - 13:42, édité 1 fois

Amaterasu

Messages : 15
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Amaterasu O'mi'Kami

Message par Amaterasu le Mer 10 Fév - 15:16

Voila maintenant un mois que je suis devenue la tutrice de Queelaan’ et que je parcours les routes avec elle. Mon boulot de tutrice n’était pas de tout repos : je devais rapporter de façon journalière tout ce qu’il se passait. Arrivée en fin d’écriture de mon rapport, je relevais ma tête et lisait.

« Queelaan’ est une recrue prometteuse elle est capable de beaucoup et a un bon niveau de concentration. Cependant il lui arrive d’être trop téméraire, de ne pas beaucoup réfléchir, et a tendance à foncer dans le tas et à partir seule dans des situations délicates. Ses études sur les arts du néant quand a elles progressent de façon régulière. »

Je signais puis déposais mon rapport sur le bureau de Kirito, et je repartis dans ma chambre continuer de tricoter une écharpe blanche. Bien sur je n’exposais pas tous nos faits et gestes sur ce rapport car nous roucoulions beaucoup. Ces dernières semaines m’avaient assuré des sentiments que j’avais pour elle. J’étais persuadée que ce ne serait pas éphémère et que nous allions vivre toutes les deux heureuses et que rien ne viendrait perturber notre bonheur. Malgré tout ce que l'on se dit, on pense toujours à la réaction que l'on aurait si un de nos proches se faisait blesser ou voir pire. En général, on se dit qu’on aura l’air cool, que on sera vaillantes et courageuses… Mais nous sommes tellement loin de la vérité. C’est suite à une information concernant la possible invocation d’un primordial que Queelaan’ se dirigeait dans des ruines, seule, pensant pouvoir gérer à elle seule la rencontre. Ayant eu vent de cette rencontre, je filais Queelaan’. Alors qu’elle était en plein échange avec le chef des amalj'aa, il fit un geste de la main.

- Puisque vous souhaitez tellement savoir si nous avons invoqué notre dieu, venez donc le voir par vous-même

Une bataille commença, j’observais Queelaan mais les amalj'aa étaient bien trop nombreux et malgré ses tentatives de défense, elle finit par être submergée puis capturée. Un amalj'aa la prit sur son épaule et s’engouffra dans les ruines. Je les suivais de près. Ils ont laissé Queelaan’ au fond d’une grotte avec d’autres prisonniers. Le chef des amalj'aa revint quelques minutes plus tard

- à qui le tour ? Questionna le chef
- à elle.

Un de ses sbires attrapa Queelaan par le bras. Je sentais la rage monter en moi, une frénésie, quelque chose que je n’avais jamais ressenti auparavant. Queelaan fut amenée dans une salle. Là, une énorme boule de magma brillait au plafond puis éclatât, Un être fait de feu apparut devant les amalj'aa et Queelaan. Sa voix grave résonnait dans toute la grotte

- Je suis Ifrit dieu des amalj'aa. Pourquoi m’avez-vous invoqué ?
- Dieu Ifrit, nous sommes là pour vous offrir de nouveaux disciples à subjuguer
- Qu’il en soit…
- STOP !! M’écriais-je TU NE FERAS RIEN IFRIT, JE VAIS TE RENVOYER L’A D’OU TU VIENS !
- Hahahaha, Une simple mortelle qui ose s’opposer à moi ? Très bien, voyons ce que tu as dans le ventre

Ifrit fit un jet de flamme dans notre direction. Je poussais Queel à terre. Voyant qu’elle était blessée, je perdis tout contrôle. Tout ce que je ressentais à ce moment, c’était du silence. Je pris mon bâton et concentra ma magie dedans. D’énormes rochers commencèrent à flotter à côté de moi et je les envoya directement sur Ifrit en m’approchant de plus en plus de lui. Ce dernier répliqua en créant une véritable fournaise et en crachant des boules de feu. Toujours calme, je déviais certaines boules de feu d’un simple geste de la main. Ifrit se mettait de plus en plus en colère, les roches que je lui envoyais en non stop l’affaiblissais. Je sentais mes canines devenir plus longues que la normale, et je me mis a me lécher les lèvres. Utilisant une partie de ma magie, je me soulevais de quelques centimètres et me concentra

- Tu me déranges Mikoq’te, il est temps d’en finir arrête ça si tu peux !! FLAMME DE L’ENFER !!!
- Tu es tellement faible Ifrit tu ne m’intéresses déjà plus.

Je fis tourner mon bâton devant moi et un vent d’une puissance inimaginable balaya les flammes d’Ifrit les redirigeant vers lui.

- Non !!! Tu ne me vaincras pas mortelle Je suis Ifrit dieu des…
- Tu n’es plus rien ! Retournes dans le néant !

Je posais ma main sur Ifrit et je sentis tout son éther se diriger vers moi. Dans un moment de lucidité je mis mon bâton entre moi et l’Ethér. Ce dernier absorba toute l’Ethér d’Ifrit et changea de forme. Mon bâton était maintenait devenu une relique surnommée Nirvana. Satisfaite, je le rangeais dans mon dos, puis me retourna. Queelaan’ était apeurée. Je me dirigeais vers elle

- Tout va bien Je suis la maintenant.
- Ne..N..Ne m’approche pas

Queelaan’ me fuyait. Et elle reprit

- Tu n’es pas Ama, elle n’est pas comme sa elle est douce et gentil ce n’est…
- Si c’est moi Queelaan’, voyons, je ne te ferais rien. Dis-je en me léchant les lèvres
- Non...Non non ce n’est pas toi ! Ama aide moi !!

Queelaan’ se mit a pleurer. Et je me sentis paralysée. Je tombait à terre en luttant. Je sentais mon corps me résister mais dès que je vis à nouveau, les larmes coulaient sur les joues de Queelaan’ je sentais que cette pression disparaissait de plus en plus. D’instinct, j’en déduisis que les sentiments qu’elle me portait était la clé pour que je redevienne moi-même. Je me forçais donc à la regarder pleurer même si cela me déchirait le cœur. Au bout de quelques minutes, mes cris s’arrêtèrent. Queelaan’ vint vers moi et me serra contre elle

- Tu es enfin toi-même. Merci…Merci d’être venue Ama

Les larmes de Queelaan continuaient de couler mais cette fois elle me souriait. Je la serra fortement contre moi et nous téléporta à la maison de guilde pour que Queelaan’ puisse se reposer. Je l’allongeais sur mon lit et la veilla jusqu'à son réveil en continuant de tricoter l’écharpe et en réfléchissant à comment je pourrais éviter qu’une telle situation se reproduise…

(Livre 1 chapitre 4 : Le cratère des Tisons)


Amaterasu

Messages : 15
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Amaterasu O'mi'Kami

Message par Amaterasu le Mer 10 Fév - 15:45

Plusieurs lunes ont passé depuis les événements d’Ifrit. Queelaan’ était toujours perturbée, et les quelques sorties que nous avions faites, pour chasser des monstres afin de remplir son bestiaire, me montraient qu’elle avait toujours un peu peur de moi. Je lui proposais de se reposer quelques jours. Elle accepta un peu à contre cœur, alors que même si l’idée venait de moi je n’arrivais pas m’y faire. En conséquence, je m’enfermais dans ma chambre et cherchais une solution. En me repassant le fil des événements je me souvins de la remarque concernant les sentiments de Queelaan’. Je me mis à fouiller dans ma bibliothèque

- Où ai-je déjà vu ça ? Je suis sure que je l’ai ici

Passant devant plusieurs livres je fini par trouver celui qui m’intéresse. Je fis tourner les pages jusqu'à tomber sur
"Le médaillon des sentiments" la fabrication ne semblait pas si compliquée. Même si dans le principe, cela ressemblait à une poupée vaudou, le médaillon était fait pour ressentir les sentiments de la personne qui le porte. Je fis ma commande de matériel auprès d’un servant. Les jours suivants je les passais à fabriquer le médaillon. Fière de mon travail je lançais un sort de protection pour qu’il devienne le plus résistant possible et je le rangeais dans ma poche. Durant la fabrication du médaillon un désir enivrant hantait ma tête. Je devais m’absenter de la guilde quelques jours. Je savais que cela allait affecter encore plus profondément Queelaan’ c’est pourquoi je lui écrivis une lettre avec le médaillon et l’écharpe que j’ai tricoté à l’intérieur.


Ma douce Queel’,
Je t’écris pour m’excuser de mon comportement ces derniers jours. Je n’ai pas été très présente et j’ai peur que tes sentiments à mon égard aient changés. Avec cette lettre tu trouveras un médaillon ainsi qu’une écharpe que j’ai fabriqué pour toi. J’ai porté l’écharpe quelques jours afin qu’elle ait mon odeur. Cela te permettra d’avoir un peu de moi à coté de toi.
Le médaillon est une protection contre moi, il permet de faire ressentir les sentiments de la personne qui le serre vers moi. Le médaillon n’est qu’à toi et à personne d’autre. Durant mon combat contre Ifrit si j’ai réussi a retrouver mes esprits c’est grâce à la force des sentiments que tu me portes. Garde-le toujours près de toi.

Je reviens dans quelques jours et je promets que tu auras une surprise.

Je t’aime,
Amaterasu O’Mi’Kami


Durant ma quête il m’arriva de ressentir une profonde affection un sentiment amoureux aussi fort que le mien. Posant ma main sur mon cœur je comprenais ce que cela signifier Queel’ m’attendait elle était surement devant la porte de la maison à m’attendre en portant l’écharpe blanche. Mon cœur tambourinait mais je ne pouvais pas rentrer, pas avant d’avoir trouvé cette pierre rose. Mes efforts furent récompensés: je trouvais la pierre et contacta un orfèvre pour qu’il me la sertisse. Je glissais dans ma poche l’écrin blanc et me téléportais a Brumé devant la maison de guilde.

Comme je le pensais, Queelaan’ était là,  à m’attendre. A peine arrivée, elle se jeta dans mes bras et m’embrassa sans que je ne puisse faire autre chose que de ronronner sous son baiser. Je la serra dans mes bras la gratifiant d’un je t’aime et de caresses dans ses cheveux.

- Queel’, voudrais tu venir marcher un peu avec moi ?
- Bien sur, t’a vraiment d’autres questions idiotes comme ça ?
- Je risque d’en avoir une autre en effet…

Nous sommes donc parties marcher le long de la plage et j’attendais que le soleil se couche à l’horizon. Le soleil forma un demi-cercle au dessus de l’horizon. Je pris un air solennel mais je me sentais parfaitement ridicule. Je pris la douce main de Queel’ et mit mes deux genoux au sol. Je pris l’écrin blanc dans ma poche et en l’ouvrant :

- Queel’ chaque moment passé sans toi est une véritable torture, pour cette raison j’ai décidé de partir en quête d’un joyaux unique afin de pouvoir te le demander.

Je pris une profonde inspiration en la regardant dans les yeux et continua :

- Queel’… Veux tu m’épouser et ainsi lier pour toujours ton destin au mien ?

Son visage devint rouge je sentais ses battement de cœur dans sa main, le soleil éclairait le diamant rose orné sur une bague et dans un murmure elle murmura :

- Oui

Elle fondit en larme de joie alors que je lui passais la bague au doigt, scellant ainsi nos fiançailles.

(Livre 1 Chapitre 5 : Un moment magique)

Amaterasu

Messages : 15
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Amaterasu O'mi'Kami

Message par Amaterasu le Jeu 11 Fév - 13:00

La nuit tombait de plus en plus sur brumé, et j'errais dans la rue le sourire aux lèvres, je me repassais constamment les événements de la fin de journée, j’étais aux anges. Rien n’arrivait à perturber ce moment de douceur et de quiétude. Une brise fit voler mes cheveux et une voix derrière moi m’appelait.

- Amaterasu, je peux te parler ?

Je me retournais, une shinobi se tenait devant moi, en levant un peu les yeux je reconnue Asuna.

- Asuna, que me vaut ce plaisir ?
- Dit moi que s'est-il c’est passé entre toi est Queelaan’ ?
- Heu… Rien pourquoi ?
- Je connais bien Queelaan’ et je sais quand elle essaye de me cacher quelque chose.
- Pourquoi elle te cacherait quelque chose ?
- Parce qu’elle est bien trop heureuse aujourd’hui, comme si elle venait d’être touchée par la grâce des douzes.
- Et c’est grave qu’elle soit comme sa ?
- Non mais c’est louche. Vous me cachez quelque chose toutes les deux et je veux savoir quoi.

Je soupirais, pourquoi elle venait à ce moment précis. Je ne pouvais pas lui dire. Le regard des autres, leur jugement, toutes ces pensées tournaient dans ma tête. Je pris une profonde inspiration

- En fait Queel a fait d’énormes progrès et je lui ai annoncé que j’étais fière d’elle.
Asuna me fixa, comme pour m’évaluer. Mentir est devenu pour moi comme une deuxième nature. Jouer avec les mots et manipuler les gens est si facile… Mais avec Queelaan je n’y arrivais pas, je l’aime de trop pour pouvoir lui mentir. Mais cacher nos fiançailles à Asuna, cela ne me pose aucun souci.
- Hum je vois sa parait être une raison suffisante. Mais je tiens à t’avertir.
- A m’avertir ? Mais de quoi ?
- Voir Queelaan’ aussi heureuse me réchauffe le cœur c’est une personne importante pour moi alors si jamais, SI JAMAIS, il lui arrive quelque chose je viendrais te chercher même a l’autre bout du monde. Tu n’auras aucun endroit où te cacher.
- C’est des menaces que tu me fais Asuna ?

Le regard d’Asuna s’assombrit d’un coup je sentais son envie de tuer au travers des muscles et un frisson me parcourut le dos.

- Comprends moi bien Ama, ma famille et mes amis, je ferais tout pour eux, ne t’avises pas de faire du mal a Queel…

Alors que la pression montait, je dirigeais ma main vers la ceinture d’Asuna et lui vola une dague. D’un mouvement rapide je plaçais la pointe de la dague sur ma peau au niveau de ma gorge en appuyant dessus. Le visage d’Asuna prit un air d’inquiétude et trembla

- Q..Q…Que fais-tu ?

Elle approcha ses mains de la dague que je tenais mais je reculais d’un bon. La dague s’enfonçait un peu laissant un filet de sang couler. Asuna avait du mal à se retenir de pleurer.

- Tu n’auras même pas besoin de me chasser. S’il arrive quelque chose à Queel vous retrouverez nos deux corps sans vie. Si tu cherches à tester ma détermination et mes sentiments pour Queelaan, tu les as devant toi en ce moment même.

- Ama, s’il te plaît peux tu lâcher cette dague ? demanda Asuna d’une petite voix.
- Les sentiments que j’ai pour Queelaan sont bien plus fort que tu ne pourras jamais l’imaginer Asuna, ceci est ma détermination à la protéger.
- Ama pose cette dague… s’il te plaît…

Je retournais la dague et la lança au pied Asuna qui semblait soulagée mais toujours apeurée.

- Je tiendrais ma promesse de la protèger Asuna. Si ce n’est pas le cas tu me retrouveras allongée à ses côtes avec l’éclat de la vie qui ne brillera plus dans mes yeux.

Je tournais les talons en faisant voler ma robe et disparu dans la nuit.
(Livre 1 Chapitre 6 : Ma détermination)

Amaterasu

Messages : 15
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Amaterasu O'mi'Kami

Message par Amaterasu le Jeu 11 Fév - 18:53

Je passais la nuit dehors sur le toit de la maison, la conversation avec Asuna m’avait énervée au plus haut point. Puis finalement, le sommeil me rattrapait. A mon réveil, il pleuvait à torrents et j’étais toute trempée. Je rentrais donc me changer. C’est alors que Queelaan' rentra dans ma chambre et m’embrassa timidement. Mes joues se sont embrasées et je sentais une douce chaleur se répandre dans mon corps. Elle décollait ses lèvres des miennes puis me murmura :

- Bonjour ma Ama,
- Bonjour ma muse. Répondis-je dans un souffle. Tu t’es bien reposée ?
- Viii. Dit tu m’accompagnes aujourd’hui ? Je dois aller sauvez un Sylphe qui s’est perdu. Mais j’ai peur d’y aller seule…
- Bien sur que je t’accompagne Queel, je suis là pour te protéger mais surtout pour être à tes cotés.

Queelaan se mit à ronronner discrètement avant de reprendre. Alors que mes mains lui caressaient le visage en lui dégageant les cheveux de son front elle prit un visage triste

- Ama, j’ai vraiment un très mauvais pré-sentiment aujourd’hui… Comme si quelque chose allait mal se passer…
- Ne t’inquiètes pas Queel il ne t’arrivera rien, je suis là pour toi.
- Tu es sure que sa ira ?
- Oui bien sur

Je lui fis un magnifique sourire en lui caressant la joue pour la rassurer. Queelaan’ se mit a ronronner et se blottit contre moi. Après cette douce étreinte, je partis chercher mes vêtements et me changeais. Le temps de m'habiller, Queelaan’ avait disparu de la pièce en me laissant un message. 

Retrouve-moi devant la grotte,
Je t’aime
Queel’


Je pris mon nouveau bâton et me rendis au rendez vous. Queelaan’ m’attendait très inquiète. Je lui souriais et pris sa main. On s’enfonça dans la grotte elle était sombre et mal éclairée. Nous marchions dans une sorte de mucus vert. Je faisais très attention à ce que Queelaan’ ne mette pas les pieds dedans quitte à la porter de temps en temps sur mon dos. Quelques toiles d’araignée géantes nous bloquaient le passage et des monstres tentaient de s’interposer. Pendant tout le chemin, Queelaan’ ne cessait de demander si j’allais bien ou si on devait faire une pause. Je cédais et m’arrêtais quelques minutes. Je sortis un peu de jus de fruit et en donna a Queelaan’. Elle était aux anges. Machinalement, elle prit le médaillon et le serra fortement contre son cœur. Je me sentais comme envahie d’allégresse, mon cœur commençait a tambouriner alors que mes joues rougissaient. Je fermais mes yeux et l’espace d’un instant je me synchronisais totalement avec Queelaan’. Tous ses sens étaient devenus une part de moi. Un bruit brisa notre tranquillité. Par réflexe je pris mon bâton :

- Qui va là ?

Aucune réponse. Courageusement, je me dirigeais vers l’endroit d'où provenait le bruit. Queelaan’ me retint.

- Ne me laisses pas.

Elle serra fortement mon bras et je la rejoignis. 

- Continuons alors.

On arriva enfin au bout de la grotte. Le Sylphie était collé contre un mur, retenu par une toile. Un Asciens apparut devant nos yeux :

- Ainsi, vous voilà, protégées de la lumière. Vous avez fait un long chemin, mais il s’arrêtera ici !

L’homme noir utilisa un sortilège vers un Sarcopte qui tomba devant nous. Il ne cessait de grandir à vue d’œil. Le monstre faisait maintenant huit bons mètres de haut, et tout ç coup il nous chargea. Je jetais d’un bref coup d’œil à Queelaan’ elle avait trouvé l’angle mort du monstre et attaquait avec ses magies de feu. Le monstre se dirigea vers moi, il attaqua avec une pince, je fis une roulade pour l’esquiver et me relevais en faisant léviter des pierres autour de moi. Mais le monstre était déjà à nouveau sur moi, les rochers n’avaient pas pris assez d’élan et retombèrent devant Je fis appel au vent en exécutant un moulinet avec mon bâton mais j’avais trop peu de temps pour me concentrer, et une simple brise traversa la pièce. Un bruit fracassant se fit entendre, les sorts de Queelaan’ avaient fini par endommager la carapace du monstre. Le Sarcopte géant en avait probablement marre de me courir après. Il se retourna vers Queelaan’ qui commençait a caster un sort. Je compris ce qui allais ce passer. Le monstre utilisa son dard en direction de Queelaan’. Mon corps réagit instinctivement et je plaquais Queelaan’ à terre en la couvrant de tout mon long. Un bruit de chair transpercée se fit entendre, je regardais ma belle Mikoq’te dans les yeux en murmurant :

- Je t’ai…me
- Hey ! tu n'aura pas le temps de comprendre... !

Je tournais ma tête, et reconnu Kirito, il avait le dard du monstre à ses pieds et une grande épée plantée dedans. Il prit appuis sur son épée pour prendre de la hauteur et enchaîna avec un coup de pied retourné. Le monstre géant vola à travers la pièce et s’écrasa contre un mur. Énervé, il chargea Kirito qui reprit son épée en main. Le monstre fonça les pinces en premier. Mais le Mikoq’t parait facilement les attaques furieuses du boss. Le bruit du métal résonnait dans toute la pièce. A bout de force, le monstre devenait de plus en plus lent. L’homme en profita et sauta sur son dos

- Ce que Célérité signifie ! Elucidator, incarnation de ma rapidité !

Il enfonça son arme jusqu'à la garde, là où les sorts de Queelaan’ avaient brisés la carapace. Dans un dernier effort, le monstre me visa et cracha son poison. Ce dernier m’atteignit et je tombais dans l’inconscience retenue par les bras de Queelaan’

- Ama ! Ama ! restes avec moi.. Tiens, bois c’est un antidote.. AMA !!!!

Je sentais quelque chose au bord de mes lèvres mais impossible de les ouvrir. Queelaan’ mit alors le liquide dans sa bouche et me le transféra par un long baiser. Puis elle bascula ma tête en arrière pour me forcer à le boire. Je sentais le poison disparaître petit a petit. Queelaan' avait le visage en larmes et Kirito était penché au dessus de moi a m'observer

- Ne t'en fait pas Queelaan' elle s'en sortira.
- De..De quoi que c'est-il passé ?
- Queelaan' t'a sauvée tout simplement.
- Sauvée ? De... du poison ?
- Oui.
Reprenant des forces j’utilisais mon bâton pour me mettre debout et regarda Kirito dans les yeux.

- Kirito, au vue de ce qu'il s'est passé aujourd'hui, je souhaiterai que tu rejoignes notre groupe et que tu deviennes notre première ligne pour les conflits à venir. Je n'ai rien pu faire aujourd'hui
- Tu peux compter sur moi Amaterasu

Dans un dernier effort, je souris a Kirito alors que Queelaan' nous téléportait à la maison..
(Livre 1 Chapitre 7 : Un nouveau compagnon)

Amaterasu

Messages : 15
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Amaterasu O'mi'Kami

Message par Amaterasu le Jeu 18 Fév - 19:16

Voila maintenant quelque semaine que Kirito nous a rejoins. Il c’était atteler a la tache de protéger Queelaan le temps de ma convalesance, qui me forçais à rester clouer au lit. Tous les jours Queelaan venait me voir et me fessai la lecture ainsi que le récit de ses aventures. Elle avait énormément progressée. Toute fière elle me montra son cristal d’âme de mage noir. Elle m’expliquait qu’elle avait trouvé un nouveau maitre qui se nom Laccus, et que bien que ses entrainements était difficile, Queelaan voyais elle-même les progrès qu’elle fessai.
C’est en pleine conversation qu’un énorme tremblement de terre eu lieu. De l’autre coté de ma porte j’entendais des bruits de pas et des eclats de voix.

- Queel que ce passe t’il ? Il semble que ce tremblement de terre ne vous ai pas surpris…
- C’est une situation un peu compliquée Ama. Et vue ton état il est hors de question que tu sois au courant. Ordre du conseil des pampas…
- Le conseil des pampas ? C’est nouveau ?
- Oui, sa a était mis en place pour que tous les pampas puisse donnés leurs avis et réagir. On prend nos décisions a la majorité comme sa il n’y a pas de chef.
- C’est plutôt une bonne idée. Mais pourquoi me caché des choses je fais partit des pampas moi aussi
- Oui… mais tu vas vouloir nous aider et tu n’es pas rétablie encore. Donc tu reste au lit.
- Mais je vais mieux regarde

Je me levais de mon lit et marcha jusqu'à la porte. Utilisa quelque magie de soin

- Tu vois ? Rien à redire non ?
Queelaan soupira et me pris dans ses bras avant de m’embrasser

- Une semaine encore ma chérie. D’accord ?
- D’accord… Mais à une condition, je veux savoir ce qu’il se passe.

Je plongeai mon regard dans celui de Queelaan qui se mit à rougir en murmurant

- J…N….Je ne peux rien refuser à de si beau yeux… Bon très bien. Vien t’asseoir je vais cherche quelqu’un pour te l’expliquer.

En acquiesçant j’allais m’asseoir sur mon canapé en attendant que Queelaan revienne. La porte s’ouvre à nouveau et je vis traverser une femme Au Ra. Ses yeux était vairon et ses cheveux noir avec des mèches rouge. En fixant son regard je sentis un frisson me parcourir.

- Bonjour Amaterasu, tous nous donne beaucoup de soucis tu sais.
- A cause de ce qu’il c’est passer ? Et sinon vous êtes qui ? Vous connaissez mon nom mais moi je ne connais pas le votre…
- Je suis Fina et je suis la stratège des pampas.
- Et bien Fina je vous écoute. A quoi son dût tous les…
- Tremblements de terre ? Et bien grâce a toi et a ton sauvetage de Queelaan contre ifrit… D’autre tribus barbare on cru intelligent d’invoquer leur dieu. Bref maintenant on a Titan sur les bras et toute la Noscea risque de sombré dans l’océan.
- Et on peu rien faire ?
- Tous le monde est déjà sur le coup. On recherche actuellement la tanière de Titan. Tous les aventuriers sont mobilisés.
- Je veux venir vous aider.
- Non toi tu reste la.
- Mais je..
- Fina !

Kirito et Lacuss entrerai en trombe dans ma chambre

- Ils ont trouvé le repère de Titan il est dans une montagne le lieu s’appelle le nombril.
- Très bien. Je vais établir une stratégie. Queelaan Vien avec nous.
- Bien Fina j’arrive

Queelaan m’embrassa et partit avec les autres. Une idée me passa a travers la tête elle est tellement folle mais puisque personne ne souhaitait ma présence… Je pris mes vêtements de mage blanc, et la nourriture que Kirito m’avait fait pour que je puisse me rétablir plus vite. J’attrapai mon bâton au vol et partit vers le Nombril en recouvrant ma tête avec ma capuche.
(Livre 1, Chapitre 8 : Un nouveau problème)

Amaterasu

Messages : 15
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Amaterasu O'mi'Kami

Message par Amaterasu le Jeu 18 Fév - 19:35

Les tremblements de terre devenaient de plus en plus fréquents et en effet il y avait beaucoup de monde sur les routes. Je me rendis directement au cœur des terre pour trouver l’entre. Arriver devant l’entré je soupirai un peu

- Je suis désolé de vous faire sa les pampas.
- Je savais que quelqu’un finirai par venir. Ce n’est pas trop tôt.

Je tournai ma tête vers le son. Un Au Ra de plus de deux mètre était assis à coté de l’entré. Son casque cachait son visage et on pouvait distinguer une lueur orange ténébreuse dans ses yeux. Son épée à deux mains était plantée dans le sol a coté de lui.

- Bon maintenant que vous êtes la et que vous ressemblai a une mage blanche, que dirai vous allez réduire ce faux dieux en un tas de pierre ?
- Je vous suis monsieur ?
- Eishizen, et vous ?
- Amaterastu

Pendant quelque instant Eishizen se retourna et me dévisagea.

- Quelque chose ne va pas ?
- Non c’est rien. Vous portez le même prénom qu’une proche cela m’a surpris. Allons-y !

On s’engouffra tous les deux dans le nombril. La au centre se tenais Titan, un géant d’une vingtaine de mètres fait tous en roche. Il passait son temps à donner des coups de poing et a sauter. Chacun de ses mouvements provoqués de puissant tremblement de terre. Eishizen souleva son épée et sauta sur la plateforme ou se trouvai Titan. Je suivis Eishizen sur la plateforme

- Hé le truc tous moche tu sais que t’es insupportable en ce moment ? Vien par ici je vais te tailler en petit cailloux
- HAHAHAHAHAHA UN DEFI ENFIN VOUS LES HUMAINS VOUS ETEZ TELLEMENT STUPIDE
- En attentant nous on a pas un ego surdimensionné ! lançais-je
- HUM ?! MAIS NE SERAI-SE PAS CELLE QUI A BATTU IFRIT ? INTERESANT…JE NE ME RETIENDRAI PAS CONTRE VOUS

Titan sauta et lança un coup de poing dans ma direction. Eishizen se positionna devant moi et mis sa main sur le plat de sa lame parant le coup de poing.

- Il va falloir me passer dessus avant Titan
- HAHAHAHAHAHAHA VOILA QUI ÉGAILLERA MA JOURNÉE. SOIT, COMBATTONS

Le combat commença, Titan prenais du plaisir a ce combat et bien que tous les coups qu’il infliger soit lent, il était très puissant. On pouvait les entendre résonner dans toute la montagne. L’adrénaline monta et à mon tous je suis prise par le frisson du combat. Je soigner avec plus d’ardeur Eishizen. Autour du chevalier je voyer son aura noir et rouge s’amplifier. Il l’utilisa de façon inédite en la projetant sur Titan. Mais cela fonctionner. Titan devenais plus faible a chaque coup d’épée qui retentissais.

- JE CROIS QUE C’EST ASSEZ POUR ÉCHAUFFEMENT

Titan ne bouger plus. Il leva son poing et frappa le sol. L’onde de choc fit ressortir des rochers du sol nous projetant au loin. Eishizen planta son épée dans le sol et recula presque pas quand à moi, je me retrouver aux bords du précipice accroché a la corniche. J’entendais les coups au dessus de moi et la roche vibrait à chaque impact me menaçants de me décroche. En tâtant un peu au dessus je retrouvai mon bâton et je le plantai entre deux rochers et pris appuie pour remonter sur la plateforme. Je reprenais mon souffle a quatre patte alors que Eishizen semblai mal en point. Rapidement je lui lançais une bénédiction. Toutes ses blessures disparurent, et je me remis en position. Titan commençais à perdre patience, et nous enfermât dans une geôle de pierre. Le son extérieur devenait de plus en plus lointain. Des bruit de pas quelqu’un qui cours suivi d’un bruit de métal et de roche qui tombe. Que ce passait t’il ? Les roches tombai une a une et en face de moi Eishizen et Kirito donnait des coups d’épée dans les cheville de Titan.

- AMATERASU ! T’ES COMPLÈTEMENT FOLLE !!!

Cette voix m’était familière je tournai la tête et Queelaan me plaqua au sol et continua

- On t’avait dis de ne pas y aller tu es complètement folle. J’ai eu si peur sans toi je ne tien pas a te perdre. Tu as pensé a moi en allant seule combattre titan hein ? Tu as pensé à nous ?

Pour me le faire comprendre elle sera fortement le médaillons contre elle et je senti une vague de terreur me parcourir, de la tristesse et une inquiétude immense. Mais aussi du soulagement de m’avoir retrouve saine et sauve

- Tu ne me quitteras plus jamais maintenant. Je resterai tous le temps prés de toi. Enchaina t’elle puis elle m’embrassa
- Queelaan ce n’est pas le moment de roucouler. Mettez en place la stratégie avec lacuss. Amaterasu en arrière et met toi à nous heal.

Les instructions de Fina était tellement clair que mon corps réagis instinctivement.

- Kirito et toi le nouveau viser le point au milieu de sa poitrine sa vas l’affaiblir, Lacuss Queelaan utiliser la glace pour coller les pieds de titan au sol !

Tout le monde s’exécutai Fina nous diriger comme un chef d’orchestre dirige ses musiciens. Un bruit sourd retenti. Le cœur de Titan venait de se biser. Ce dernier s’énervât et furieux il tapa des deux point sur le sol déclenchant sa plus puissante attaque Tumulte. Les rochers se mire a vole dans tous les sens et notre équipe en fit de même sauf pour Eishizen qui planta son épée profondément. Kirito avec ses reflexe planta son épée dans le mur et se mit debout sur sa lame. Queelaan et Lacuss quand a eux se son geler avec le sol pour ne pas bouger. Quand a moi et Fina nous étions expulsé au loin. Bien en dehors du plateau.

- Turbulence !

L’invocation de Fina se tourna et visa un rocher à peine plus haut que nous. Le Vent ricocha et nous propulsa a nouveau vers la plateforme de combat

- N’oublie jamais Ama, mes plans sont 100% infaillible

Elle remonta des lunettes invisibles sur son nez avec sa main droite. Elle repartit en combat. Une larme roula sur la joue ma joue et je murmura :

- Merci d’être la.

Le combat repis de plus belle les sorts de mage noir maintenait titan a terre alors qu' Eshizen et Kirito lui assénai une pluie de coup avec leur épée. Fina commandait son invocation en lui montrant les point faible de l'ennemi. Une puissante aura d’énergie se dégagés de Queelaan.

- Limit Break ! Météores !

Une pluie de boule de feu se mis a pleuvoir sur Titan ce dernier tomba lourdement au sol. Je m’approchai et le toucha.

Retourne au néant faux dieu.

L’éther de Titan l’éleva dans l'air. Je tendu mon bâton et l’essence de Titan se fit capturer a l’intérieur. Mon bâton passa en Nivana Zeta.

- Vous étés plutôt doué. Pourrai-je vous rejoindre ? Demanda Eishizen
- Hum pourquoi pas tu as l'air d’être une personne fiable.

Queelaan se précipita vers moi et s’accrocha a mon bras.

- Maintenant tu rentre avec moi et je ne te lâcherai plus.
- Mais...mais...
- Pas de mais ! Au lit !
Queelaan nous téléporta a la maison et me mis au lit. Elle s’allongea avec moi et se blottit dans mes bras.

- Tu es a moi. Rien qu'a moi...

Queelaan s’endormit et je ne tardai pas a la suivre.

(Livre 1, Chapitre 9 : Le nombril Extrême)

Amaterasu

Messages : 15
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Amaterasu O'mi'Kami

Message par Amaterasu le Mar 1 Mar - 15:29

Ma nuit fut très agitée malgré mon sommeil dans les bras de Queelaan. Des flashs, des brides de mémoire. Je voyais des bâtiments d’une couleur grise, et des tours de verre géantes près de moi. Une foule de personnes traversa sur des marques blanches au sol.

- Ama.. Ama il faut se lever le soleil est déjà bien haut
- H..hum ?

Je me frottais les yeux et le visage de Queelaan devint plus net. Elle etait penchée au dessus de moi, son souffle chaud caressait mes lèvres, la pointe de ses cheveux se posait sur mon front. Je fermais mes yeux et esquissais un sourire timide, puis je repris la parole d’une voie faible

- Bonjour ma douce et tendre Queelaan.
- Tu as bien dormis ma Ama ?
- Oui comme à chaque fois quand je suis dans tes bras.

Elle se retourna timidement le corps habillé d’une simple lingerie basse et murmura quelque chose que je n’arrivai pas à entendre. Puis on toqua à la porte de la chambre. Queelaan se glissa de nouveau sous la couette pour éviter d’être vue. Je pris ma robe tahvarnoise et l’enfila. Du coin de l’œil j’aperçus Queelaan qui profitait de ce moment pour observer mes formes alors que mon corps était à moitié nu. Je me dirigea vers l’orchestrion, afin de couper la musique douce qui s'était diffusée durant la nuit. On toqa avec plus d’insistance à la porte.

- Me voilà, deux secondes s’il vous plaît.
J’ouvris la porte et un petit mog se tenait devant moi. Il portait une casquette de postier, ainsi qu’un sac en bandoulière dans lequel se trouvaient toutes sortes de colis et de lettres.

- J’ai un colis pour Mademoiselle O’mi’kami c’est vous, kupo ?
- Oui c’est bien moi.
- Très bien, veuillez signer ici s’il vous plaît, kupo.

Je pris la feuille et signa. Le mog tourna sur lui-même et me remit le colis avant de retourner sur lui-même avec un Kupo en prime.
- Merci de faire confiance à la Mogoposte, Kupo.
- Merci beaucoup Monsieur le Mog postier.

Le mog repartit, et je referma ma porte qui fit un petit bruit de claquement.

- Enfin elles sont là…
- Qu'est ce qui est là ma douce ?
- Ce que j’avais commandé.

Je déballais le colis faisant apparaître deux anneaux parfaits. Sur les anneaux, le nom de Kirito était gravé et une lettre l’accompagnait avec juste un mot dessus : Félicitations. Queelaan prit la couette et la plaqua contre elle lui faisant une robe improvisée pour venir voir de quoi il retourne. Elle regarda les anneaux et se mit à rougir.

- Tu..tu tu veux vraiment ? Je veux dire là, aujourd’hui ?
- Oui, là, aujourd’hui je veux commencer nos préparatifs de mariage.

Queelaan ne savait plus où se mettre, toute excitée, elle lâcha la couette et commença à verser des larmes de joie. J’étais terriblement mal à l’aise face à elle. Je savais ce qu’elle ressentait mais j’ai toujours eu un pincement au cœur en voyant des personnes pleurer. Je repris la parole d’une voix douce

- Ces anneaux fonctionnent comme le médaillon. Tu m’avais demandé d’en faire un autre pour que cela marche dans les deux sens.
Queelaan s’empressa de prendre un des deux anneaux et elle le sera contre elle. Les larmes se mirent a monter en moi, accompagnées d’une indescriptible chaleur et d'un sentiment de sécurité. Je sentis une goutte perler au coin de mon œil gauche et couler le long de ma joue. Queelaan me souriait. Je lui rendis son sourire puis après m’être adaptée à ses sentiments, je repris d’une voix tremblante.

- On va devoir aller au temple des douze dans le forêt de l’est pour faire les préparatifs.

Elle acquiesça et courut se changer. Pendant ce temps, je sortis de la maison de guilde et harnacha nos chocobos pour qu’ils soient prêts à voyager. Une fois arrivées, une jeune femme dans un tailleur noir et blanc nous accueilli.

- Bonjour, je m’appelle Claribel, bienvenue au temple des douze, là où sont célébrés les cérémonies du lien éternel qui permettent d’unir deux personnes jusqu'à ce que le destin les sépare.
- Enchantée, je me nomme Queelaan et voici Amaterasu..

Je n’écoutais que d’une oreille, j’étais émerveillée par la beauté de ce lieu, le bruit de l’eau qui ruisselle, la chapelle en elle-même ne semblait pas tellement sortir du lot, mis à part la roue avec les symboles des douze dieux qui ornait le mur. Claribel reprit d’une voix enjouée.

- Comme je vous l’ai dit, je suis Claribel, maîtresse de cérémonie du lien éternel. Enchantée de faire votre connaissance. Permettez-moi de vous présenter brièvement la cérémonie du lien éternel. Le sanctuaire des douze est, comme son nom l’indique, un lieu dédie aux divinités du panthéon eorzéen. Vous devrez vous jurer amour et fidélité en ce lieu solennel qui est l’antichambre de nos divinités.

Claribel continuait son discours de présentation mais je n’écoutais pas. Je n'avais envie que d’une chose, être dans cette chapelle devant l’hôtel pour me lier à jamais avec Queelaan.

- Je vois que vous avez déjà les anneaux parfaits en votre possession. Dans ce cas je vais vous demander de bien vouloir remettre ceci à la guilde des Orfèvres.
- D’accord. Répondis-je

Il s’agissait d’une simple lettre. Queelaan et moi-même nous mirent en route en direction d' Uldah. Arrivées a la guilde des orfèvres, je déposais la lettre. On me demanda de bien vouloir patienter quelques minutes. Les deux anneaux furent transformés en bagues surmontés d’un diamant. A l’intérieur de l’anneau étaient gravés les douze symboles des dieux. On nous redonna les bagues et on nous informa qu’il fallait retourner au temple des douze. Durant tout le trajet, je tenais ma bague dans le creux de ma main et la regardais en la faisant tourner, j’observais chaque millimètre de la bague. Je me sentais sur un petit nuage, un monde juste à moi et à queel, je n’osais pas parler.

J’étais plongée dans mes pensées, espérant que queel ne pense pas que je suis distante. En réalité j’ai un sentiment de peur et de joie qui se mélange parfaitement. J’ai peur de ne pas être à la hauteur, mais je suis tellement heureuse de faire cette cérémonie avec elle.

De retour au temple des douze, Claribel nous demanda nos anneaux :

- Quelle superbe finition ! J’imagine que vous avez dû avoir du mal à vous le procurer, mais vous n’êtes pas au bout de vos peines, car l’épreuve la plus difficile vous attend. Vous allez devoir visiter douze lieux consacrés à nos divinités pour y recevoir leur bénédiction.

J’acquiesçais d’un mouvement de tête. Queel quant à elle était déjà sur son chocobo prête à repartir. Je regardais queel et mon chocobo. Je pris la décision de laisser ma monture ici, je montais derrière Queelaan et passa mes bras autours de sa taille. Je posais ma tête contre son dos où j’entendais son cœur battre à une vitesse très proche de la mienne. Il ne faisait aucun doute en moi que queelaan et moi-même étions aussi apeurées l’une que l’autre. Plus on priait devant les autels, plus je sentais comme un lien puissant m’envahir. Les gravures des douze dieux s’illuminaient une à une. Ce n’est que tard dans la nuit que nous finîmes par prier devant la dernière stèle. L’ultime marque s’illumina et une lumière se mit à parcourir l’anneau. Je souris a queel timidement, elle me répondit par un fougueux baiser

- On y est presque ma belle… On a bientôt fini… on va enfin pouvoir…
- Nous Unir !

Nous nous sommes répondu en cœur et après un petit rire, elle remit le chocobo en marche. Tôt le lendemain, nous sommes arrivées devant le temple. Caribel nous attendait

- Il semblerait que vous ayez prié devant tous les monuments. Je vais maintenant prendre vos anneaux.
C’est à contre cœur que nous donnions nos anneaux. Mais une fois fait, Caribel nous aida à fixer une date pour la cérémonie. Je pris la main de Queel et jeta un dernier coup d’œil à la chapelle. Dans une semaine… On sera dedans et on sera enfin liées jusqu'à ce que le destin nous sépare…


(Livre 1, Chapitre 10 : Jusqu'à ce que le destin nous sépare)

Amaterasu

Messages : 15
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Amaterasu O'mi'Kami

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum