Noble Bleu : CHAPITRE 1 - Le massacre des Loups Bleus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Noble Bleu : CHAPITRE 1 - Le massacre des Loups Bleus

Message par Noble Bleu le Sam 6 Fév - 14:05

CHAPITRE I – Le massacre des Loups Bleus -

Sainte Pontoisie, à son âge d'or, affichait fièrement ses armoiries. Une cité baignée de lumière, prospère et luxuriante. Elle abritait un peuple de riches aristocrates aux fortunes colossales, à l'allure de vaillants guerriers aux oreilles de félin.
Opulents et riches vivaient ces nobles personnalités, dans l'insouciance la plus totale. Quelque peu arrogants, ils régnaient en souverain sur les contrées voisines du Royaume de Barunie.
Sa Sainteté Pontiac le Grand était à la tête de ce peuple au sang bleu. Il était bon et généreux, bien qu'un peu acariâtre, mais respecté de tous.
Le vin coulait à flot et la population festoyait gaiement chaque jour pour arroser inlassablement de nouvelles acquisitions et conquêtes de territoires, amassant ainsi de considérables fortunes qui faisaient la fierté de ceux qu'on surnommait « Les Loups Bleus »...

Bientôt, le Haut Souverain convoqua la Cour toute entière au Palais de Yaké dans lequel il vivait avec sa lignée. Le bruit courrait partout déjà dans les campagnes que la Reine Verbek s'apprêterait à donner naissance à un héritier au Roi Pontiac.
Tout le monde avait hâte de célébrer l’événement qui s'annonçait déjà comme le plus grand de tous les temps. On avait fait venir pour l'occasion les seigneurs des Royaumes voisins de Zébrunie, d'Autocénie et même de Boulimar !
Le jour tant attendu arriva vite, c'était à l'aube du onzième jour de la huitième lune ombrale.
C'est dans un bain de joie et d'ivresse qu'on apprit avec étonnement que la reine n'eut pas un enfant, mais bien deux ! Deux garçons qui allaient potentiellement acquérir la place au trône impérial. Leurs traits étaient déjà majestueux à souhait, dignes de leur bien vénéré père. Ils feraient à coup sûr la fierté de leur pays. Mais un seul d'entre eux allait pouvoir résider à la tête du royaume.
Le roi était embêté, comment allait-il pouvoir choisir qui mériterait de le succéder ?
Il décida de s'en remettre au destin ; de les observer évoluer et de choisir celui qui des deux rassemblerait le plus de potentiel.



Les enfants grandirent ainsi tous deux, élevés dans les meilleurs conditions qu'il soit et recevant un enseignement des plus exemplaires. Il y avait Onori, qu'on appelait Noble Bleu, car sa peau était légèrement bleutée, et son frère, Belzac, surnommé Noble Rouge pour sa couleur de peau flamboyante. Tous deux étaient de brillants élèves, ils assimilaient très vite les enseignements de la guerre et de la sagesse.
Toutefois, Onori se montra bien vite plus brillant que son frère et plus discipliné. Il parvint à maîtriser rapidement l'art de la magie alors que son frère jumeau, plus belliqueux, ne semblait doué que pour la maîtrise du glaive.
Aussi, le souverain Pontiac le Grand fonda tous ses espoirs sur Noble Bleu. Il lui accorda un enseignement spécialisé dans la gestion des conflits et l'acquisition des richesses. Il se désintéressa petit à petit de son autre fils qui passait le plus clair de son temps à se quereller avec les autres enfants nobles de la Cour.

C'est ainsi que progressivement, Noble Rouge se senti rejeté et commença à s'adonner à de bien piètres passions, tel le vol à la tir et la bagarre, il se lia d'amitié avec des vauriens de la Cour et sombra dans la violence et la ruse. De fil en aiguille il se retrouva coupable du meurtre d'un de ses nobles confrères.
Son père finit par apprendre ses actes, consterné, il convoqua la Cour pour décider de la punition qu'il allait devoir infliger à son fils. Les Loups Bleus se réunirent autour de Belzac et à l'unanimité, ils choisirent de le bannir de la cité de Pontoisie.
Noble Rouge, qui tentait de plaider sa cause fut hué et violemment chassé du royaume. On lui retira ses titres de noblesse et son père révoqua ses liens de sang. Il partit donc sans un sous errer dans les basses contrées arides et reculées de Barunie et jura de se venger.



La vie reprit son cours au royaume, avec l'assurance que l'héritier du trône serait de fait Noble Bleu, ce preux et valeureux mage, hautain à souhait et respecté de tous ses semblables.
On continua de festoyer dans l'insouciance la plus totale, célébrant la richesse et bâtissant des demeures de plus en plus grandioses. Sainte Pontoisie connut ainsi son apogée avant l'arriver de sombres heures.
Car dans l'ombre, Belzac rugissait de rage et de soif de vengeance. Il s'était lié avec le peuple voisin des Arc Angels pour forger une armée capable d'évincer les nobles insolents. Ensemble, ils s'entraînèrent jour après jour et établirent un plan diabolique pour mettre fin à la noblesse.

Par une nuit d'hiver, alors que la cité de Sainte Pontoisie s'apprêtait à dormir, après avoir englouti un festin des plus copieux et arrosé, on entendit rugir la corne d'alarme.
Belzac le Belliqueux chevauchant majestueusement le plus aveugle des chevaux bleus, envahit la ville avec son armée d'Arc Angels. Ce fut un massacre des plus horribles de l'histoire de Barunie. Les nobles eurent tous la tête coupée, ils tombaient les uns après les autres, dans un bain de sang des plus effroyables. On entendit leurs cris résonner dans les contrées les plus lointaines du pays. L'heure de gloire touchait à sa fin, sa Sainteté Pontiac et sa femme Verbek furent pendus et lapidés sur la place du village sous le regard impuissant des quelques martyrs qui titubaient dans leur sang. Ainsi s'acheva le règne des Loups bleus...


~...~


Toutefois, Onori, le Noble Bleu, avait réussi à s'enfuir avec l'aide de son père, escorté par son oncle Flamish le Manifeste. Il marcha des jours durant à travers le pays Barunien jusqu'à la ville portuaire de Marille. Son oncle lui avoua qu'il ne le suivrait pas, il lui était impensable de ne pas venger son peuple. Il fit donc monter Noble Bleu dans un bateau qui le conduirait sur les lointaines terres d'Eorzéa et le somma de poursuivre son enseignement de la magie afin d'être un jour en mesure de venger la mémoire des Loups Bleus...
C'est ainsi, qu'Onori prit le large et arriva sur ces terres étrangères.


~...~


Il lui faudra développer sa force pour pouvoir, un jour, affronter son ignoble frère.
C'est ainsi que commença son épopée...

avatar
Noble Bleu

Messages : 1
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 30
Localisation : Digne-les-Bains

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum